Fondation Maréchal LECLERC de HAUTECLOCQUE

Historique de la Fondation Maréchal LECLERC


H I S T O R I Q U E

 

Le 10 mars 1975, par courrier, l’Association de la Maison des Anciens Combattants de la 2èmc Division Blindée a fait une demande de création d’un Fonds sous l’égide de la Fondation de France intitulé « Fondation Maréchal Leclerc de Hauteclocque.

Le 11 avril 1975, par retour de courrier, la Fondation de France a accepté la création du Fonds en fixant les conditions de gestion et d’emploi de la somme de 14700 F (quatorze mille sept cents francs) provenant de divers dons de particuliers effectués l’année précédente. L’objet du Fonds était de perpétuer la mémoire du Maréchal Leclerc et d’assurer la pérennité de son action.

Depuis cette date le Fonds a recueilli de nombreuses libéralités sous forme de dons manuels, de donations ou de legs.

Le 19 juin 1984, le Fondateur a fait donation à la Fondation de France, pour le compte du Fonds, par acte notarié reçu par Maître Albert Senanedj, notaire à Paris, de la nue-propriété d’un immeuble sis 35 rue de Miromesnil à Paris, évaluée à 400 000 F (quatre cent mille francs), sous la condition suspensive de l’autorisation de la Préfecture de Paris.

La donation comportait une réserve d’usufruit au profit du Fondateur. Il était par ailleurs prévu qu’à l’extinction de l’usufruit (30 ans maximum), ou en cas de disparition du Fondateur, l’immeuble serait vendu et le produit de la vente porté au capital du Fonds.

Le 12 octobre 1984, la Préfecture de Paris a publié un arrêté autorisant cette donation.

Le 30 mai 1994, la Fondation de France, pour le compte du Fonds, a fait donation à la Ville de Paris, par acte notarié reçu par Maître Ronan Bourges, notaire à Paris, d’un fonds historique dit « Fonds historique Maréchal Leclerc de Hauteclocque » comprenant une collection d’objets, photos, documents provenant de dons manuels d’anciens combattants et de leurs familles ou même de tiers.