Fondation Maréchal LECLERC de HAUTECLOCQUE

Caravane n° 482 – Éditorial du Président Bruno CUCHE

ÉDITORIAL du Général d’Armée Bruno CUCHE

Président de la Fondation Maréchal LECLERC de HAUTECLOCQUE
Président de l’Association des Anciens Combattants de la 2e D.B

CARAVANE N° 482 – Mars 2019


« En ces temps troublés, une nouvelle mission nous est confiée… »

 

Depuis maintenant plusieurs mois la France traverse une interminable zone de turbulences. Ceci ne peut laisser aucun de nous indifférent voire inactif. Mais parmi les lourds nuages noirs qui s’amoncellent et obscurcissent encore l’horizon, il faut souligner deux périls funestes et odieux : l’antisémitisme d’abord mais aussi cette tendance malsaine au communautarisme même si par ailleurs on ne peut ignorer non plus les tensions qui traversent le corps social et fragilisent la cohésion nationale.

Dans une lettre récente que j’adressais au Président de la Fédération Nationale des Déportés, Internés et Résistants et à celui de l’Union Nationale des Associations De Déportés et Internés de la Résistance et leurs familles, j’écrivais déjà :
« ne pas lutter aujourd’hui avec grande fermeté contre cette résurgence de la forme la plus abjecte du racisme et de la négation de la personne humaine serait faire manque de lucidité et de courage». Mais alors certains parmi vous pourraient s’interroger : que pouvons-nous y faire ? quel rôle utile peut-on jouer ? quelle action concrète peut-on entreprendre ? n’est-ce pas là de la seule responsabilité de nos dirigeants ?… Pour les Anciens de la 2ème DB, ceux-là même qui ont écrit l’histoire d’une France transfigurée de 1940 (-cruelle défaite !-) à 1945 (-éclatante victoire !-) vous savez bien que la France a traversé d’autres tempêtes bien plus sinistres et bien plus violentes et qu’elle a su chaque fois se relever. En ces temps, ils ont su faire face et poser ce choix digne de résister.

Ils ont, de plus, eu la chance de croiser le chemin d’un chef qui a su les galvaniser et les entraîner sur le chemin de la victoire et de l’honneur. Mais outre ces faits d’armes qu’on ne peut oublier, la première et la plus belle victoire de LECLERC restera la constitution de la 2ème DB et la réussite de l’amalgame. Rappelez-vous en effet (-vous les Anciens de la 2ème DB-) et jugez-en vous-même (-pour ceux qui sont moins familiers avec cette période de l’histoire-), en quelques mois, alors que l’armée est encore partagée entre ceux restés fidèles au régime de Vichy et d’autres, plus lucides, profondément attachés au général de GAULLE, LECLERC, sans se livrer à des bavardages longs et peu utiles, agit avec exigence mais humanité et réussit ce tour de force d’unir toutes ces troupes pour une même et noble cause.

De même il parvient à intégrer sous un même commandement plus de vingt nationalités différentes, venues principalement d’Afrique ou d’Europe, portant la même attention à chacune et respectant leur identité comme leurs us et coutumes. Leur fidélité aux trois couleurs ne sera jamais mise en cause tout au long de la campagne de France.

Enfin, certains le savent mais il est bon de le rappeler, en ces temps de division et de troubles, à la 2ème DB servaient des Français comme des étrangers de toutes religions, de toutes opinions politiques ou philosophiques, de toutes origines sociales… Tous ces combattants avaient distinctement choisi leur camp dans le grand péril que traversait la France alors. Les querelles mesquines et internes pesaient de bien peu de poids en regard de la mission que LECLERC leur avait fixée avec autorité, lucidité, courage et énergie.

Ainsi aujourd’hui notre devoir à tous est à la fois d’exemplarité et de témoignage. En toutes occasions, et plus particulièrement au cours des cérémonies, allocutions ou manifestations diverses qui ponctueront le 75ème anniversaire des années 1944/1945 il sera bon de rappeler cette intégration si bien réussie d’hommes et de femmes tous mobilisés vers un même but et transcendés par une noble cause.

La principale leçon de la marche victorieuse de la 2éme DB, depuis la Normandie jusqu’à Berchtesgaden repose sans doute avant tout sur cette prodigieuse fraternité d’armes sublimée par un chef d’exception, qui unissait dans un même élan tous les combattants venus de tous les horizons et qui les rassemble encore aujourd’hui, trois quart de siècle plus tard, au sein de notre belle association « Maison des Anciens Combattants de la 2e DB».

“En la créant dés 1945, une fois de plus le général LECLERC avait vu juste et loin.”

Général d’Armée Bruno CUCHE
Président de la Fondation
Maréchal LECLERC de HAUTECLOCQUE,
Président de l’Association des Anciens Combattants de la 2° D.B